La restauration meuble ancien : tout un art

Jouez à l’ébéniste restaurateur en redonnant vie à vos vieux meubles ! Il suffit de quelques bonnes idées et de quelques outils. Si vous avez l’âme d’un bricoleur ou que vous aimez simplement les belles choses, cette activité vous ravira tout particulièrement. En plus, vous saurez pourquoi on l’assimile à un art et pourquoi il vaut mieux le faire soi-même.

Bricoleur amateur : restaurer ses vieux meubles à la maison

Il ne faut pas être un professionnel des meubles anciens pour pouvoir les restaurer. En fait, il suffit de quelques bonnes idées, de conseils et des outils adaptés comme sur hello-brico.fr. Le but est de redonner vie aux vieilleries qui ont autant une valeur vénale que sentimentale. Il peut s’agir du fauteuil de mamie, de la table de chevet de votre arrière-grand-père ou de l’armoire de votre mère. Même le canapé du salon peut être refait avec brio, sans avoir d’excellentes connaissances en la matière.

Vous devriez simplement avoir un racloir, une spatule, un maillet, des brosses, et tout ce qui peut vous être utile. Tout dépend de ce que vous voulez. Si vous voulez patiner, par exemple, il faut un décapant pour les meubles en bois et de la peinture. Vous pouvez avoir besoin d’alcool à brûler ou d’alcool fin à vernir. L’huile pour bois et la cire antiquaire sont accessoires. Sinon, il vous faut du vernis, du papier de verre, de la colle, des ciseaux, etc. Les protections sont également indispensables comme les gants, les lunettes ou le tablier.

Choisir les matériaux adaptés à vos mobiliers

Les matériaux varient selon le type de meuble et vos besoins. Si vous allez repeindre la table à manger, par exemple, il vous faut de la peinture, mais aussi un racloir et une spatule. L’important, c’est d’avoir tout le nécessaire et d’assurer votre sécurité en même temps. Les gants sont obligatoires donc, tout comme les lunettes de protection. Attention à toujours peindre vos meubles à l’extérieur également parce que l’odeur peut être suffocante. 

Le côté artistique se révèle lorsque vous vous mettez réellement au travail. Si vous voulez décaper le canapé et refaire la housse, vous devriez procéder avec minutie. Enlevez d’abord le revêtement, inévitable s’il est troué, puis la mousse. Nettoyez l’intérieur et vérifiez le système de ressort. Changez-les si besoin. Pour tout refaire, il suffit de procéder dans le sens inverse, c’est-à-dire de mettre la mousse avant de recouvrir avec le nouveau revêtement. Vous pouvez peindre les parties en bois entre-temps. Le processus étant différent pour chaque type de mobilier.

Les avantages de la restauration de meuble ancien

Outre le côté DIY et ludique de cette activité, sachez que la restauration de meuble est très satisfaisante. Cela peut prendre du temps, mais le travail fini est toujours une source de joie. Tous les travaux manuels sont d’ailleurs une bonne source de satisfaction. Ils apaisent et déstressent. Aussi, vous découvrirez une nouvelle passion ou bien vous faites étalage de vos talents. Cela est nécessaire parce que le travail régulier fatigue alors qu’une initiative personnelle fait chaud au cœur. Cela peut même être un nouveau départ sur le plan professionnel… peut-être, êtes-vous né pour faire ça ?

Le plus important, c’est la qualité du meuble restauré. Il sera comme neuf et surtout, il pourra servir à nouveau. Il retrouvera sa place à la maison et il pourra siéger près des meubles modernes. Vous l’aimerez encore davantage et vous serez fier d’avoir réussi quelque chose pour vous. Le point économique n’est plus à redire puisqu’on sait très bien qu’une restauration est beaucoup moins chère qu’un achat. De toute façon, les meubles anciens sont beaucoup mieux réalisés que les récents et le design est toujours unique.