Pose de parquet flottant : se servir d’un matériel spécifique

Publié le : 12 janvier 20235 mins de lecture

Le parquet flottant est très apprécié pour sa facilité d’installation et son esthétique inégalée. Ce type de revêtement peut apporter une touche de modernité et d’élégance à votre maison. De plus, si vous êtes un petit bricoleur, vous pouvez le poser vous-même par vos propres moyens à condition d’utiliser un matériel spécifique. De quoi a-t-on réellement besoin pour les travaux ?

Quels sont les outils indispensables pour poser un parquet flottant ?

Pour poser un parquet flottant dans les meilleures conditions, il vous faut un matériel spécifique. Les gants et lunettes de protection sont recommandés pour protéger vos mains et vos yeux au cours des travaux. Lors de l’achat des lames de parquet flottant, prévoyez une perte de 10 % pour les découpes. Il vaut mieux prendre des marges pour limiter les déplacements. Procurez également un nombre suffisant de plinthes et de joints de finition. Ces accessoires sont incontournables pour obtenir une finition irréprochable et éviter les infiltrations d’eau.

Le film de protection est également nécessaire, notamment si le sol se trouve au rez-de-chaussée. Cet équipement permet d’éviter les remontées d’humidité. Si vous souhaitez optimiser le confort thermique et acoustique de la pièce, investissez dans une sous-couche. Elle est disponible en rouleau et en plaque. Enfin, n’oubliez pas les cales de dilation, la cale à frapper, le tire-lame, le maillet, le mètre, la boîte à onglet, la scie sauteuse et le marteau. Pour plus d’informations, rendez-vous sur renovation-et-decoration.fr.

Pose de parquet flottant : comment bien choisir son matériel ?

Pour trouver le matériel nécessaire, rendez-vous dans les magasins de bricolage et d’outillage. Vous y découvrirez un choix très varié. Vous pouvez aussi faire vos achats en ligne pour gagner du temps. Dans tous les cas, la qualité doit toujours être votre priorité. Il est conseillé de payer plus cher pour un équipement premium capable de vous garantir une meilleure longévité. C’est d’ailleurs un investissement rentable sur le moyen terme.

Dans le cas des parquets, vous avez deux options. Les parquets flottants stratifiés se déclinent en différentes épaisseurs. Ils ont cependant une durée de vie moindre. En revanche, les parquets flottants contrecollés sont de meilleure qualité. C’est la solution à privilégier pour rallonger la durée de vie de l’installation.

Bon à savoir : La pose de parquet flottant est accessible aux amateurs de bricolage. Néanmoins, le travail nécessite une bonne préparation pour un résultat optimal. Aussi, ce type de revêtement ne peut être posé que sur une dalle en béton, un carrelage ou un sol vinyle pour lui garantir une bonne tenue dans le temps.

Comment réussir la pose d’un parquet flottant ?

La préparation du sol est une étape indispensable pour espérer un rendu optimal. Le support doit être parfaitement plat, sec et propre. Voilà pourquoi il faut vérifier la planéité du sol à l’aide d’une règle de maçon avant le début des travaux. En cas de différence de niveau, il est fortement recommandé de faire un ragréage.

Le film pare-vapeur doit être installé en premier pour protéger le parquet d’éventuelles remontées capillaires qui risquent de l’endommager. L’idéal, c’est de le faire remonter sur les bords du mur et de le fixer à l’aide d’une bande adhésive en aluminium. Pour isoler la pièce, posez ensuite la sous-couche sur toute la surface. Maintenant, vous pouvez passer à la pose du parquet. Pour cela, commencez par le fond de la pièce en suivant le sens de la lumière. N’oubliez pas de poser les cales de dilatation au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Après avoir posé les dernières lames, vous pouvez procéder à la pose des plinthes. Néanmoins, pensez d’abord à enlever les cales de dilatation et les débords de sous-couche. Pour les retenir, utilisez une colle à bois. En cas de doute, vous pouvez jeter un œil aux tutoriels en vidéos en ligne ou suivre les ateliers dans les enseignes spécialisées.

Plan du site